ConnexionArt / Tarumã Art ©  2019 * TOUS DROITS RÉSERVÉS.

Rosivaldo Cordeiro, ambassadeur culturel de l'Etat d'Amazonas en France, est multi-instrumentiste, compositeur, arrangeur et producteur de musique, originaire de la ville de Manaus, Brésil.

 

Maître des instruments à cordes pincées, de la guitare sept cordes à la mandoline brésilienne à 8 et à 10 cordes, en passant par la guitare classique, la guitare ténor, le cavaquinho et la guitare électrique, Rosivaldo se distingue par la variété stylistique de ses réalisations musicales, qui transitent aisément de la musique savante aux rythmes populaires du nord et du nord-est du Brésil, du choro à la guitarrada…

 

Installé à Paris depuis 2016 avec le titre spécial "Talent et renommée internationale", il développe un projet de connexion multiculturelle entre l'Amazonie et la France intitulé « CONNEXIONART ». En deux ans déjà, il a conçu et réalisé des projets significatifs pour la musique brésilienne en France comme la création d’un cours de mandoline brésilienne à Paris, la célébration du centenaire de Jacob do Bandolim à Paris et à Lille avec la venue inédite de la mandoline de Jacob, sortie pour la première fois du Brésil, la conception et la réalisation en partenariat avec l'association Açai du premier Festival de Choro de Lille, ainsi que plusieurs projets musicaux comme la fiction musicale « Brassens au Brésil », en partenariat avec Dudu Flexor, en plus de nombreux concerts et master class données en France (Paris, Strasbourg, Marseille, Bretagne, Lille, Auvergne) et à l’étranger, comme aux Émirats Arabes Unis (Festival International des Arts de Fujairah), en Belgique (Festival Chora Bruxelas), aux Pays-Bas (Festival Forró Amsterdam) ainsi qu’à Djerba en Tunisie.

 

Au Brésil, il a notamment fait partie du groupe amazonien Carrapicho qui s'est produit un certain temps en Europe en raison du succès du tube de l’été 1996 Tic-tic-tac (Chiki Chiki Ta).  En 2005, il a été chargé de la création du premier cours public de choro du pays, à l'École des Arts et Métiers Claudio Santoro, où il a enseigné jusqu'en 2010. Plus de 150 étudiants ont participé aux cours de cavaquinho, guitare 6 cordes, guitare 7 cordes, pandeiro, bandolim et pratique d’ensemble. Il a conçu et dirigé lui-même plusieurs formations musicales comme le groupe de choro Jacobiando, le groupe de musique traditionnelle amazonienne Imbauba, le groupe de guitarrada, AKbocada ou encore la petite harmonie ABandinha. Il a été représentant de l’Institut Jacob do Bandolim de 2004 à 2018.

 

Il se consacre actuellement à divers projets en collaboration avec plusieurs musiciens français comme Madalena Trabuco, Jef Calmard, Philippe Lafon, Dudu Flexor et Caldo de cana. Depuis 2016, accompagné par Julien Clarac, Tommy Milharo, Julien Droz et Adel Khababa, il donne à entendre pour la première fois sur la scène européenne la guitarrada amazonienne. Avec Amarande Laffon, il lance le projet « Métissage - les origines du choro » à destination des conservatoires et écoles de musique en général afin de faire connaître et enseigner les fondements de la musique brésilienne depuis le 19ième siècle.

Embaixador cultural do estado do Amazonas na França,  Rosivaldo Cordeiro é multinstrumentista, compositor, arranjador e produtor musical, da cidade de Manaus. 

 

Rosivaldo se destaca pela pluralidade que apresenta em sua obra e performance que transita muito bem do erudito aos ritmos folclóricos e populares do norte e nordeste brasileiro.

 

Radicado em Paris desde 2016 com titulo especial "Talent et renommée internationale" realizando seu projeto de conexão multicultural entre a Amazônia e a França « CONNEXIONART ». Em dois anos ja concebeu e realizou importantes feitos em nome da musica brasileira na França como: implementação do curso de bandolim brasileiro em Paris, comemoração do centenário do musico brasileiro « Jacob do Bandolim » em Paris e Lille com a vinda inédita do bandolim de Jacob pela primeira vez fora do Brasil, concepção e realização em parceria com associação açai do primeiro Lille Choro Festival no norte da França, desenvolveu uma ficção musical sobre a obra do poeta « Georges Brassens » em parceria com Dudu Flexor chamada « Brassens Brasil », além de realizar concertos e master classes na França (Paris, Strasbourg, Marseille, Lille, Bretagne e Auvergne) e outros países como aos Emirados Arabes (FIAF - Festival Internacional de Artes de Fujairah), Bélgica (Festival Chora Bruxelas), a Holanda (Amsterdam Forro Festival), Djerba na Tunísia.

Fez parte da Banda “Carrapicho” passando uma temporada na Europa por conta do sucesso obtido com a música Tic-tic-tac nos anos 90. Implementou no ano de 2005 o primeiro curso público de choro do país, no Liceu de Artes e Oficio Claudio Santoro no estado do Amazonas, onde permaneceu até o ano de 2010. Mais de 150 alunos participaram dos cursos de cavaquinho, violão 6 cordas, violão 7 cordas, pandeiro, bandolim e práticas de regional de grupo de choro. Idealisou e dirigiu vários grupos musicais, como o grupo de choro Jacobiando, o grupo de música tradicional amazonense Imbauba, a banda de guitarrada AKbocada e o grupo ABandinha. Foi representante do Instituto Jacob do Bandolim de 2004 a 2018.

Atualmente dedica se aos seus projetos em parceria com vários músicos franceses como: Madalena Trabuco, Jef Calmard, Philippe Lafon, Dudu Flexor e Caldo de cana. Acompanhado por Jef Julien Clarac, Tommy Milharo, Julien Droz e Adel Khababa, lancou em 2016 pela primeira vez nos palcos europeus a guitarrada amazônica com o projeto Guitarreiro e com a doutora em história e também flautista Amarande Laffon lança o projeto « Métissage - Les origines du Choro » voltado aos conservatórios e escolas de música em geral para formação e informação das bases da música brasileira desde o século XIX.